NATLYD
Une diversité de Formations !!

Pépinière des métiers

COMMUNICATION

Définition du métier

Le chargé de communication contribue au développement de la communication au sein des organisations, des entreprises, des administrations ou des établissements publics. Véritable soutien opérationnel, il crée les outils et met en place les actions qui s’inscrivent dans la stratégie de communication globale, en externe et/ou en interne.

Ses missions

  • Le chargé de communication participe à l’élaboration des plans de communication.
  • Il collabore aux opérations de relations publics et aux actions de promotion commerciale et publique.
  • Il conçoit et met en œuvre différents outils et actions de communication (web, édition, newsletter, évènement, enquête, etc).
  • Par ses actions, il établit et maintient des relations de confiance avec l’environnement interne et externe afin de favoriser une image positive de l’organisation.
  • Il rédige les supports de communication et les cahiers des charges. Il anime le réseau des prestataires et gère les budgets inhérents à sa fonction.
  • Il favorise la circulation de l’information et entretient une dynamique collective.

Définition du métier

Le chef de projet évènementiel s’inscrit dans la stratégie de communication globale de l’entité, de l’entreprise ou de l’institution. Il gère non seulement la conception, la mise en place et la mesure de « l’évènement », mais aussi l’ensemble des moyens et des actions permettant de l’inscrire en cohérence avec les autres actions de communication de l’entreprise.

Ses missions

  • Il est avant tout à l’écoute de ses clients externes ou internes, qui sont alors sa propre hiérarchie ou les autres directions.
  • Il préconise la meilleure offre évènementielle interne et/ou externe, ainsi que les outils et moyens pour accompagner cette offre.
  • Il prend en charge la coordination des évènements, récurrents ou exceptionnels, de l’organisation. En charge des contours de l’évènement, il peut proposer un plan de communication évènementielle prenant en compte l’ensemble des aspects opérationnels de la communication : édition d’invitations, de plaquettes, rédaction d’articles, gestion des bases de données des invités, choix des prestataires internes et externes, choix du lieu, etc.
  • Il s’adapte aux exigences des prises de parole, timing et répétitions, ainsi qu’aux contraintes techniques et logistiques.
  • Il participe à la négociation budgétaire des dossiers et met en place des outils permettant de mesurer l’impact des évènements.

Définition du métier

Le(la) directeur(rice) de communication élabore, pilote, supervise et évalue la stratégie globale de la communication de l’entreprise ainsi que sa stratégie de marque.

A ce titre, il conseille la direction générale dans sa stratégie de communication globale afin de faciliter l’adhésion de l’ensemble des parties prenantes au projet de l’organisation. Il implique l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise dans la mise en œuvre de la stratégie de marque.

Ses missions

  • Il est garant de l’image de l’entreprise et la gère en veillant notamment à la cohérence, en interne et en externe, des discours et des actes et en garantissant la bonne coordination de sa direction avec les autres directions fonctionnelles et opérationnelles.
  • Selon les organisations, il peut avoir la responsabilité de la communication interne et en piloter les différents axes (écoute, conseil au dirigeants et managers, circulation de l’information, développement de la dynamique collective, gestion du changement et évolution de la culture de l’entreprise).
  • Il assure un rôle de conseil aux unités, départements, filiales ou administrations, dans la réalisation d’actions de communication déclinées à partir de la stratégie globale de communication.
  • Il dirige, manage et fait évoluer une équipe de responsable et/ou chargés de communication, experts dans les différents domaines de la communication interne et externe, publicitaire et commerciale.
  • Il s’assure des procédures d’achat et, dans le secteur public, du suivi de l’exécution des marchés publics de communication.
  • Il anticipe des situations de crise et gère la communication de crise en relation avec la direction générale de l’organisation. Il est selon la structure dans laquelle il évolue, le porte-parole de l’organisation, il conçoit et valide les messages et discours émis par l’organisation.

Définition du métier

Le directeur de la communication interne élabore la politique de communication interne de l’entreprise et facilite l’adhésion de l’ensemble des salariés aux objectifs de développement de l’organisation en y apportant du sens.

Ses missions

  • Il doit promouvoir l’échange et l’interactivité en tenant compte de la culture d’entreprise, de ses enjeux environnementaux, sociétaux et économiques.
  • Il propose et met en œuvre les méthodes et moyens qui vont permettent l’établissement d’une véritable coopération.
  • Il sensibilise, conseille et forme les managers aux enjeux de la communication dans leurs projets. Opérationnel, il sait proposer des plans, des outils et des actions de communication adaptés à leurs projets.
  • Il dirige, manage et fait évoluer une équipe de chargés ou d’assistants de communication interne.
  • Il est garant de la cohérence en interne, des messages et veille, notamment à la bonne coordination de sa direction avec les autres directions fonctionnelles et opérationnelles sur le champ de la communication.
  • Il assure une fonction d’écoute informelle et formelle sur l’organisation en mettant notamment en place des dispositifs adaptés (enquêtes d’opinions, …).
  • Il analyse ces dispositifs et propose en réponse des stratégies et actions de communication interne.
  • Garant de la bonne circulation de l’information au sein de l’entreprise, il conçoit et pilote le dispositif d’information interne, en veillant à la cohérence et complémentarité de l’ensemble, ainsi qu’à la bonne adéquation entre messages, cibles et supports.
  • Dans le cadre de l’exercice de sa fonction à l’international, le directeur de la communication mobilise ses connaissances multiculturelles et sa capacité à manager des équipes pluriculturelles, à conceptualiser des stratégies et projets d’envergure.
  • Le directeur de la communication interne internationale impulse et met en œuvre le principe d’unité de la « marque groupe » en définissant des cadres transversaux et internationaux qui sont en adéquation avec la stratégie globale.

LOGISTIQUE

Définition du métier

Le responsable logistique organise et optimise les flux de marchandises, d’informations en amont et en aval sur divers sites de production, tout en contrôlant fondamentalement les stocks.

Il garantit également la qualité de service à ses clients en faisant respecter les normes d’hygiène et de sécurité.

Ses missions

  • Superviser la planification de l’exploitation du ou des sites logistiques en fonction de l’activité (flux internes/externes, commandes spécifiques, …)
  • Organiser et coordonner le circuit des informations sur le fonctionnement d’une structure.
  • Concevoir des procédures de gestion.
  • Contrôler l’application d’une réglementation.
  • Suivre les budgets.
  • Gérer un parc de matériels.
  • Traiter des dossiers de contentieux (litiges, réclamations, …).
  • Piloter l’amélioration continue des outils et processus de la supply chain.

TRANSPORT

Définition du métier

L’affréteur sert d’intermédiaire entre les transporteurs et les clients qui ont des marchandises à expédier.

Il organise l’acheminement de marchandises par des moyens de transport appropriés, à savoir en routier, en aérien, en maritime, en ferroviaire, en fluvial.

Il réalise l’achat et la vente de prestation de transport national et international pour le compte de client, selon la réglementation du transport et des objectifs commerciaux, autrement dit en termes de qualité, délai, et coût.

Il peut aussi coordonner l’activité d’une équipe au sein d’un service d’affrètement d’une structure.

Ses missions

  • Définir les conditions et le coût du transport avec le client et en organiser les différentes étapes (enlèvement, livraison...).
  • Négocier l’achat et la vente de prestation de transport.
  • Contrôler et préparer les éléments de facturations de la prestation de transport.
  • Concevoir le plan de transport.
  • Coordonner l’activité d’une équipe.
  • Elaborer et analyser des KPI’s pour mesurer le degré d’avancement des objectifs stratégiques.
  • Utiliser les incoterms pour l’organisation du transport.

Définition du métier

Le responsable de transport a pour objectif d’optimiser l’organisation du transport au sein de l’entreprise.

Il peut être en charge de l’acheminement de la marchandise sur le plan national et/ou international.

Il est également responsable de la maîtrise des coûts de transport, du suivi de la qualité des prestations, de la performance des prestataires et fournisseurs sélectionnés.

Ses missions

  • Assurer la gestion budgétaire de l’activité en pilotant des coûts.
  • Traiter des dossiers de contentieux (litige, réclamations, …)
  • Négocier l’achat et la vente de prestation de transport.
  • Elaborer une stratégie de transport.
  • Concevoir le plan de transport.
  • Animer et enrichir un réseau de prestataires.
  • Piloter les appels d’offres.
  • Effectuer une veille législative relative à la réglementation du secteur.
  • Gérer et encadrer les équipes de conducteurs dans les entreprises qui possèdent leur propre flotte de véhicules.
  • Encadrer, conseiller et accompagner les collaborateurs dans leurs activités quotidiennes.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de FNAE

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.